mardi 3 juin 2014

Fantaisie en organes majeurs

                 
Thibault Marconnet, Coeur de lys, 2012

                 

                 Cher Monsieur,


C’est sans fausse pudeur que je vous envoie un rein. Vous n’en avez pas besoin ? Tant pis, je vous en fais quand même cadeau. Je me le suis enlevé hier, il ne m’était plus d’aucune utilité. Je l’ai apporté à la criée des organes humains mais personne n’en a voulu. En ce moment, c’est le foie qui fait fureur. Alors, imaginez un peu, moi avec mon rein, j’avais l’air débile.
Toujours est-il que c’est à vous maintenant que je le confie. Je l’ai bien lustré, vous verrez. Il vous ira comme un gant. Ou plutôt comme un rein, devrais-je dire. J’aurais bien mis mes poumons avec mais ils sont fumeurs et, étant donné que vous n’aimez pas le tabac, je ne voulais pas risquer de paraître déplacé. Le poumon sifflera trois fois, n’est-ce pas là le titre d’un film ? Il faut bien un peu d’humour à notre époque. Je vous aurais bien envoyé aussi ma vessie car j’ai appris qu’on vous a coupé l’électricité hier. Et puis, en y réfléchissant bien, il est vrai qu’il ne faut pas prendre les vessies pour des lanternes. Mon foie quant à lui est vraiment trop acide. J’aurais pu vous faire parvenir mon cœur, s’il ne m’avait pas bêtement lâché la semaine dernière. C’est que ça s’arrête sans prévenir ces choses-là ! Et puis, la date de garantie étant dépassée, aucun moyen de me le faire rembourser. En plus du présent de mon rein, j’aurais une requête à vous faire : quand donc allez-vous m’enterrer ailleurs ? Ce n’est pas que je n’aime pas votre jardin mais je suis allergique aux fleurs.


Veuillez recevoir, Monsieur, l’expression de mes calculs rénaux distingués.


Adresse de l’expéditeur :

Cadavre Monsieur Deslilas
3ème allée d’Hortensias
Votre jardin.


© Thibault Marconnet

2002-2004

4 commentaires:

  1. Faut avoir de l'estomac pour écrire ça !!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien dit, Keith ! Et le coeur bien accroché !

      Supprimer
  2. Je vois un peu de Vian, dans ce texte-là...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, Jimmy, belle filiation ! Je n'y avais pas vraiment pensé.
      Mais si j'ai bonne mémoire, à l'époque je venais tout juste de lire "L'Ecume des jours" ainsi que "L'Arrache-coeur". Ce qui n'aura pas manqué de me marquer durablement.

      Supprimer