vendredi 7 juillet 2017

Rodolphe Buger - Morceau inédit (Live Le Pont des artistes - 2017)

Rodolphe Burger - Morceau inédit (Live Le Pont des Artistes - 2017) : 



Je veux une gouine comme président
Je veux un pédé comme vice-président
Et je veux quelqu'un qui n'a pas de mutuelle comme président
Je veux un président qui ne soit pas juste un moindre mal
Je veux un président sans air conditionné
Je veux un président qui a déjà fait la queue à l'hôpital
Je veux un président qui a été au chômage
Je veux un président qui s'est déjà fait virer
Je veux un président qui a connu le harcèlement sexuel
Qui a connu l'homophobie
Je veux un président qui a connu la déportation
Je veux un président qui a connu l'amour et la souffrance
Je veux quelqu'un qui respecte le sexe
Je veux quelqu'un qui a commis des erreurs
Et qui en a tiré les enseignements
Je veux une femme noire comme président
Je veux quelqu'un qui a de mauvaises dents
Je veux quelqu'un qui a connu la mauvaise bouffe d'hôpital
Je veux quelqu'un qui s'est déjà travesti
Je veux quelqu'un qui a pris de la drogue
Je veux quelqu'un qui a été en analyse
Je veux quelqu'un qui a déjà pratiqué la désobéissance civile
Et je veux savoir pourquoi cela n'est pas possible
Et je veux savoir pourquoi depuis toujours et sur toute la ligne
Un président est toujours un clown
Toujours un micheton et jamais une pute
Toujours un patron et jamais un ouvrier
Toujours un menteur et toujours un voleur
Qu'on n'attrapera jamais


Rodolphe Burger


Rodolphe Burger (© Photo : Julien Mignot)

3 commentaires:

  1. Réponses
    1. Oui, c'est excellent ! J'aime beaucoup l'univers musical de Rodolphe Burger et le ton doux ou mordant de ses textes. D'ailleurs, son album "Good" (paru cette année) est pour moi une petite merveille et j'ai de suite pensé à l'envoyer sur ta Dropbox, à moins que tu ne l'aies déjà. J'ai lu ta chronique sur le nouvel album de Depeche Mode et je voulais savoir si tu pourrais l'envoyer sur ma Dropbox ? C'est un groupe que j'aime beaucoup et j'aurai plaisir à découvrir cet opus, dont je ne connais pour le moment que l'excellent "Where's The Revolution ?" Merci d'avance ! ;)

      Supprimer
  2. Merci, belle surprise, baume à l'âme. Je suis une admiratrice de l'oeuvre de Rodolphe Burger, âme éclairée, sincère, courageuse (car il n'a pas la langue dans sa poche, mieux il déclame et l’acclame) enfin un vrai discours, enfin de la justesse, enfin l'essentiel.. Aaaah Burger ! Quel artiste, engagé, quel poète engagé, quel homme engagé ! C'est une belle découverte que je m'empresse de partager. A.Zielinska

    RépondreSupprimer